Jane Eyre – Charlotte Brontë

4e de couverture :

Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l’Angleterre victorienne et à trouver l’amour… Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succèdent mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n’est écrit d’avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

Mon avis :

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé le fait que l’enfance de Jane Eyre soit relatée car cela permet de découvrir le passé, le caractère, l’évolution du personnage et de plus s’attacher à celui-ci. De plus, bien que les difficultés ne l’épargnent pas tout au long de l’histoire, Jane ne se laisse pas abattre et essaie d’aller de l’avant.

Dans la deuxième partie du roman, c’est-à-dire quand Jane travaille à Tornfield Hall, M. Rochester ne m’a pas trop plu. Je pense que je le trouvais un peu trop versatile (une fois agréable et tendre, une fois froid comme la glace) et un peu trop passionné à mon goût. Toutefois, dans la troisième partie, c’est-à-dire quand Jane revient vers lui, je l’ai trouvé touchant, et j’ai été émue par les retrouvailles avec celle qu’il aime.

Malheureusement pour moi, j’ai dû lire Wide Sargasso Sea de Jean Rhye en Terminale qui est une sorte de prélude à l’histoire de Jane Eyre. En conséquence, le mystère qui entoure autour du personnage de Grace Poole et le troisième étage de Thornfield Hall n’en était plus un pour moi puisque je savais ce qu’il cachait… J’ai néanmoins apprécié la manière dont le secret était caché à Jane (je n’en dis pas plus, je ne vais pas vous raconter tout le livre non plus!)

Au final, je suis très satisfaite par la lecture de ce classique anglais. Je me suis laissée emportée dans l’histoire, attendant avec impatience ce que la suite réservait à l’héroïne.

Ma note : ♥♥♥♥♥

Jane Eyre
Titre VO : Jane Eyre (1847)
Charlotte BRONTË
Editions Le Livre de Poche, collection Classiques
539 pages

challenge-des-100-livres-chez-biancaLu dans le cadre du challenge « Les 100 livres à avoir lu« 

 

Publicités

2 réflexions sur “Jane Eyre – Charlotte Brontë

  1. Je suis assez d’accord avec toi, Mr de Rochester est un personnage vraiment bizarre … Il changeait tellement d’humeur qu’à un moment j’ai cru qu’il était schizophrène ! Enfin, c’est quand même un bon livre, Jane est très touchante 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s