La mort s’invite à Pemberley – P.D. James

4e de couverture :

Rien ne semble devoir troubler l’existence ordonnée et protégée de Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, ni perturber le bonheur conjugal de la maîtresse des lieux, Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa sœur préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent à moins de trente kilomètres de là ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite, attiré par l’imposante bibliothèque du château. Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d’automne, un drame contraint les Darcy à recevoir sous leur toit la jeune sœur d’Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables à Pemberley. Avec eux s’invitent la mort, la suspicion et la résurgence de rancunes anciennes.

Mon avis :

Dans ce roman, on retrouve la plupart des personnages d’Orgueil et préjugés, six ans après le double mariage de Jane et Bingley et d’Elizabeth et Darcy. Les Bingley et les Darcy sont voisins et heureux dans leur couple. Mais l’harmonie dans laquelle ils vivent s’envole lorsque Lydia et Georges Wickham débarque avec fracas la veille du grand bal annuel à Pemberley…

Comme je venais de relire Orgueil et préjugés, j’ai été un moment décontenancée par le changement de genre littéraire, puisque ce roman est un policier. Toutefois, ce policier est assez différent de ceux que j’ai lu jusqu’à présent : l’accent est mis sur la procédure judiciaire plutôt que sur la recherche d’indices, de suspects. En tant qu’historienne, j’ai adoré découvrir les rouages de la justice du début du XIXe siècle en Angleterre.

J’ai également apprécié que l’auteur respecte la psychologie des personnages issus du roman de Jane Austen. J’ai vraiment eu l’impression de retrouver l’Elizabeth et le Darcy d’Orgueil et préjugés (cette impression est aussi valable pour Jane, Bingley, Lydia, Mr Bennet, Wickham). J’ai aimé pouvoir mettre une suite réaliste à l’un de mes romans préférés et retrouver ses personnages le temps d’une nouvelle histoire.

J’ai tout particulièrement aimé le prologue qui est un résumé d’Orgueil et préjugés présenté d’un point de vue extrêmement original et sur un style qui n’est pas sans rappeler celui de Jane Austen.

Je recommande donc ce roman à ceux qui ont aimé Orgueil et préjugés et qui aimerait retrouver ses personnages. Je me demande seulement, si les lecteurs fidèles de P.D. James ont pu/su apprécier ce livre s’il n’avait pas lu le roman de Jane Austen…

Ma note : ♥♥♥♥

La mort s’invite à Pemberley
Titre VO : Death comes to Pemberley (2012)
P.D JAMES
Editions Fayard, collection Policier
380 pages
Publicités

5 réflexions sur “La mort s’invite à Pemberley – P.D. James

  1. J’avais envie de lire ce livre ! Mon ancienne prof de français m’avait beaucoup parlé de PD James. Donc j’étais déja curieuse à la base mais là il faut avouer que j’ai vraiment envie de l’acheter…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s