Les cendres froides – Valentin Musso

Résumé :

Dix jeunes femmes enceintes, grandes et blondes, sourient à la caméra. Elles attendent les enfants illégitimes de la guerre, conçus avec un officier allemand. Aurélien découvre ce film lors du décès de son grand-père médecin, qui y apparaît. Quand le jeune prof cherche à en savoir plus, il reçoit aussitôt des menaces. Et une octogénaire est tuée chez elle, tout près de la maison dudit grand-père…


Mon avis :

Un roman passionnant qui nous entraîne dans le passé, au coeur de la Seconde Guerre mondiale, dans les lebensborn du IIIe Reich. Les lebensborn sont des maternités spéciales : réservées à la naissance de parfaits petits aryens qui seront adoptés par des famille de SS…

Quand Aurélien découvre que son grand-père a travaillé dans l’une de ses maternités durant l’Occupation française, sa vie bascule. Il ne peut s’empêcher de chercher à en savoir plus, et très vite, les menaces commencent à arriver…

J’ai passé un bon moment avec ce livre qui m’a fait découvrir les lebensborn que je ne connaissais pas du tout. J’ai aimé suivre le cheminement du héros à travers cette enquête au coeur de son histoire familiale où secrets et tabous seront découverts et révélés.

L’intrigue est bien ficelée. L’utilisation de la première personne rend le récit encore plus fort : on pourrait croire à une histoire vraie. L’identité du criminel est surprenante mais l’auteur sait expliquer ses motivations (souvent un manque d’explication est une source de déception pour moi dans les policiers).

L’histoire est rythmé, on n’a pas le temps de s’ennuyer. L’auteur maîtrise son sujet, cite des livres de références à propos des lebensborn, donne des détails sur la seconde guerre mondiale et la politique eugéniste des nazis . Un bon policier où le passé se mêle à une enquête actuelle que j’ai dévoré en quelques heures à peine.

Par contre, pour moi, ce roman n’est pas un thriller.

Publicités

11 réflexions sur “Les cendres froides – Valentin Musso

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi ! J’ai également adorée ce livre, qui m’a touchée et fait découvrir un sujet que je ne connaissais nullement ! J’ai rencontré l’auteur au Salon du Livre de Paris cette année, et je suis le sous charme ! Il est timide, mais très gentil. Il m’a avoué qu’il à commencé à écrire dès l’adolescence avec des sujets banals, de la vie de tous les jours, pour peu à peu, s’orienter vers autre chose. J’apprécie qu’il ne soit en rien comparable à son frère !

  2. Rien à voir avec son frère en effet. J’ai découvert Valentin MUSSO avec cette oeuvre et j’ai adoré. Précisons que le lebensborn cité dans le livre n’a pas réellement existé mais que d’autres oui.
    Une belle alliance entre histoire et littérature. j’en ai moi-même fait un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s