La dame d’Abou Simbel (Ramsès #4) – Christian Jacq

Résumé : 

Ramsès le Grand mérite plus que jamais son nom de « Fils de la lumière ». A Kadesh, il a mis un frein à l’expansion hittite. Mais il doit désormais asseoir sa puissance sur les tribus rebelles qui, partout, se soulèvent. Un mystérieux ennemi semble oeuvrer à la dissolution de l’empire…

Les alliés d’hier se retournent contre lui. Moïse, l’ami d’enfance, attaché à la libération du peuple hébreu, appelle sur le royaume la colère de son dieu. Le chantier d’Abou Simbel, où Pharaon édifie pour sa femme un temple fabuleux, est menacé. Chef de guerre, monarque, mari et père, Ramsès doit désormais faire un choix entre le dieu qu’il est devenu et l’homme qu’il est resté…

Mon avis :

Avant-dernier tome de la saga de Christian Jacq consacré à Ramsès, la dame d’Abou Simbel aurait pu en être selon moi le dernier tome. Et je vais vous expliquer pourquoi.

Dans ce tome, toutes les intrigues des tomes précédents prennent fin : les ennemis de Ramsès sont arrêtés et/ou tués, un traité de paix est signé avec l’adversaire militaire, Moïse entraîne son peuple hors d’Egypte. Très franchement je me demande quelle sera l’intrigue du dernier tome.

J’ai passé un très bon moment de lecture même si ma lecture m’a moins emballé que les précédentes. En fait, j’ai eu du mal à accrocher à l’histoire de Moïse et de l’Exode. Son personnage m’a agacé, je l’ai trouvé étroit d’esprit et buté. Par contre, j’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteur traite les différentes plaies qu’inflige Yahvé à l’Egypte.

Plusieurs personnes de l’entourage de Ramsès trouve la mort à la fin de ce tome. Toutes m’ont ému à leur manière, c’est qu’on s’y attache à ces personnages mine de rien au fil des livres !

Voilà, une lecture qui m’a un peu moins plu que les précédentes, mais la magie de l’écriture et du monde où l’auteur nous entraîne opère toujours. J’ai donc hâte de lire l’ultime tome de cette saga !

Publicités

3 réflexions sur “La dame d’Abou Simbel (Ramsès #4) – Christian Jacq

  1. Je t’avoue que je ne suis pas fanatique de l’Égypte mais l’oeuvre de Christian Jacq ne semble pas manquer d’intérêt. Bonne lecture pour la suite !

  2. Pingback: Bilan du mois : Novembre 2012 | Les livres de Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s