Sherlock Holmes : Une étude en rouge – Arthur Conan Doyle

Résumé :

Au n°3 de Lauriston Gardens près de Londres, dans une maison vide, un homme est trouvé mort. Assassiné ? Aucune blessure apparente ne permet de le dire, en dépit des taches de sang qui maculent la pièce. Sur le mur, griffonnée à la hâte, une inscription : « Rache ! » Vengeance !

Vingt ans plus tôt, en 1860, dans les gorges de la Nevada, Jean Ferrier est exécuté par des mormons sanguinaires chargés de faire respecter la loi du prophète. Sa fille, Lucie, est séquestrée dans le harem du fils de l’Ancien.

Quel est le lien entre ces deux événements aussi insolites que tragiques ? Un fil ténu, un fil rouge que seul Sherlock Holmes est capable de dérouler. Une intrigue tout en subtilités où, pour la première fois, Watson découvre le maître…

sherlock holmes une étude en rouge

Mon avis :

Honte à moi, je n’avais encore jamais lu un Sherlock Holmes… Heureusement, c’est maintenant chose faite ! Pour cette découverte du fameux détective anglais, j’ai choisi de commencer par le commencement et de lire le premier livre des aventures de Sherlock Holmes écrit par Sir Arthur Conan-Doyle (et non pas par le fameux Chien des Baskerville).

Ce livre et les héros ont été à la hauteur de mes espérances. On découvre tout d’abord le passé de Watson jusqu’au moment du récit. Là, on suit sa rencontre avec Sherlock Holmes ce qui nous permet de découvrir le caractère et les petites manies du détective en même temps que lui.

Très vite, l’intrigue se met en place et on observe Holmes résoudre le mystère entourant un meurtre. J’ai été impressionné par sa logique qui lui permet de découvrir les dessous de l’affaire très rapidement. Si l’assassinat est vite résolu et le coupable rapidement arrêté, le lecteur ne sait pas comment Holmes a su dénouer les fils de cette affaire.

A ce moment de l’histoire, l’auteur introduit un récit dans le récit dont nous ne connaissons aucun des protagonistes. Il s’agit en fait de l’histoire du meurtrier qui permet de comprendre le mobile de ses crimes. Cette partie m’a un peu déstabilisée car je ne m’y attendais pas mais finalement j’ai bien aimé découvrir le passé du coupable.

On retourne finalement au temps du récit et Holmes dévoile enfin comment il a su appréhender le coupable. C’est très intéressant et Sherlock Holmes est vraiment un héros très intelligent et logique. Je l’ai beaucoup apprécié ! On découvre alors tous les dessous de l’affaire, et tout prend sens.

Une très belle découverte qui me donne envie de lire d’autres aventures du célèbre héros d’Arthur Conan Doyle !

Note : ♥♥♥♥

Publicités

17 réflexions sur “Sherlock Holmes : Une étude en rouge – Arthur Conan Doyle

  1. Contente que Sherlock Holmes te plaise, ses aventures sont en général un régal ! Cela fait bien longtemps que je n’en ai pas lu d’ailleurs, ton billet me donne envie de m’y remettre 🙂

  2. Je ne connaissais que de nom, je n’en ai jamais ouvert un, mais ton avis m’a donné envie d’en apprendre plus sur le fameux détective britannique. J’espère que tu vas lire d’autres aventures !

  3. Ce que je préfère avec les Sherlock Holmes, c’est que Conan Doyle détestait tellement ce personnage, qu’il a repris le même canevas pour les 4 histoires et qu’il a fait d’Holmes la personnification des croyances de l’époque victorienne. Du coup, il est persuadé d’avoir raison, le lecteur aussi. Mais beaucoup d’auteurs ont démontré qu’avec les mêmes indices ils arrivaient à un coupable différent tout aussi plausible (surtout avec le chien des Baskerville)

  4. Merci marion, car je ne savait pas du tout cela =) Il faudrait que j’en relise quelques uns, car je n’en ai qu’un vague souvenir. Contente que tu es aimée ce fameux personnage =) Cela doit être très agréable de découvrir en même temps que Watson, tout ce qui fait Holmes !

  5. Oui, moi aussi, un jour j’ai eu honte de n’avoir jamais lu de Sherlock Holmes et bien sûr, j’ai commencé par le premier : « Une Etude en rouge », particulièrement sympa puisque qu’on y voit la rencontre des 2 protagonistes, leur emménagement au 221B Baker Street et une première affaire étrange qui donne à Watson l’occasion d’observer la fameuse technique de déduction de Holmes et de nous la faire partager…
    La séquence du flash back est un peu surprenante et casse un peu le récit, je me souviens.
    Mon impression dominante était la singularité du personnage, sa modernité, avec son caractère, ses passions, ses addictions…Notre cher Dr House serait basé sur lui, c’est dire !
    Finalement, ça ne vieillit pas !

    • J’avais très envie de lire Le chien des Baskerville mais mon côté « organisé » a pris le dessus et j’ai commencé par le premier ! 🙂
      J’ai trouvé le flash-back intéressant car pour ma part, je me suis vraiment pris d’affection pour le coupable et je comprenais son geste même si cela ne l’excuse en rien! Par contre, c’est frustrant car on veut savoir comment Holmes a trouvé le coupable/
      C’est vrai que House fait penser à Holmes surtout par leurs côtés « je sais que j’ai raison » ! 🙂

  6. Je suis ravie de voir que tu apprécies Sherlock Holmes!
    C’est vrai que le Dr House fait penser à ce personnage.
    Et si tu aimes bien les séries télévisées, je me permets de te conseiller la version moderne de Sherlock concoctée par la BBC. Je suis une grande fan!

  7. J’ai été moins séduite que toi par ce Sherlock Holmes. Certes, le détective est impressionnant avec son sens du détail et de la déduction mais… je ne sais pas… je m’attendais tellement à un truc énormissime que je suis presque restée sur ma faim. C’est le Grand Sherlock Holmes quand même ! Par contre j’avais adoré Le Chien des Baskerville !

  8. Pingback: Bilan du mois : décembre 2012 « Les livres de Céline

  9. Pingback: Bilan du mois : décembre 2012 | Les Livres de Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s