Les sentiments du Prince Charles – Liv Strömquist

Résumé :

Lors d’une conférence de presse après ses fiançailles avec Diana, le prince Charles dut répondre à la question : « Êtes-vous amoureux ? » Après une petite hésitation, il répondit : « Oui… Quel que soit le sens du mot “amour” ». Or, en lisant la presse people quelques années plus tard, on constata que de toute évidence Charles et Diana n’attribuaient pas du tout le même sens au mot « amour »… En feuilletant les mêmes magazines, on pouvait aussi se demander comment Whitney Houston avait pu tomber amoureuse d’un sale type comme Bobby Brown, et de remarquer au passage qu’en matière d’amour, le bonheur de l’un ne fait pas forcement celui de l’autre.

Les sentiments du prince Charles (1)

Mon avis :

Je ne suis pas très BD. Mais j’aime changer mes habitudes et découvrir de nouvelles choses. Aussi, je n’ai pas hésité longtemps quand le site Babelio a lancé sur son site une masse critique (un livre offert en échange d’une critique) spécial BD. Je me suis fixée pour seule contrainte de ne pas prendre une saga. Le site Babelio m’a finalement choisi pour chroniquer Les sentiments du prince Charles, un des deux livres pour lesquels j’avais postulé.

Je ne sais pas à quoi je m’attendais en ouvrant ce livre, mais pas à ça. Pour moi, une BD sert vraiment à la détente hors ici, l’auteure suédoise Liv Strömquist, loin de nous parler de la vie privée du prince Charles, nous livre un essai sur la relation amoureuse en s’appuyant sur des sociologues.

Je dois dire que le système fonctionne très bien : l’auteur évoque l’idée d’un sociologue et elle illustre son propos par des dessins très humoristiques. Du coup, cet essai qui pourrait être rébarbatif est très original dans sa forme. Après, je n’étais pas forcément d’accord avec toutes les idées énoncées dans ce livre mais c’est une autre histoire. Par ailleurs, j’ai eu parfois du mal à comprendre certaines subtilités de l’humour de l’auteure car elle évoque des sociologues ou des célébrités que je ne connaissais pas.

Tous les dessins sont en noirs et blancs et il y a peu de décors. Ces derniers n’ont finalement guère d’importance puisque le thème de ce roman est la relation amoureuse et je n’ai pas été choqué de ne pas en trouver. J’ai aussi aimé les photos qui remplace parfois les têtes des personnages.

Les sentiments du prince Charles (2)

Cette BD est donc une belle découverte. Je ne pense pas en lire plus maintenant mais en tout cas, ce fut une belle expérience. Je remercie encore Babelio de m’avoir choisi pour chroniquer ce livre !

Note : ♥♥♥♥♥

masse critique

Publicités

9 réflexions sur “Les sentiments du Prince Charles – Liv Strömquist

  1. Ça a l’air assez intéressant. Je trouve le concept original mais assez particulier. J’aime bien la BD, mais je comprends qu’on en soit pas fanatique. Mais ça fait toujours du bien de changer, comme tu dis. 🙂

  2. Pingback: Bilan du mois : janvier 2013 « Les livres de Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s