Inconnu à cette adresse – Kathrine Kressmann Taylor

Résumé :

Martin Schulse, Allemand et Max Eisenstein, juif Américain, sont deux galeristes associés, aux Etats-Unis. Ils sont surtout deux amis fervents, deux frères. Malgré l’installation de Martin à Munich, ils poursuivent leur amitié à travers des lettres chaleureuses, passionnées. En juillet 1933 pourtant, les doutes et le malaise de Martin face aux remous du gouvernement allemand font vite place à un antisémitisme que ne tempère plus la moindre trace d’affection. D’une cruauté imparable, sa décision tombe comme une sentence : « Ici en Allemagne, un de ces hommes d’action énergiques, essentiels, est sorti du rang. Et je me rallie à lui. » Max ne peut se résoudre à une telle révolution, sentimentale et politique.

Inconnu à cette adresse

Mon avis :

Inconnu à cette adresse est un court roman épistolaire composé d’une quinzaine de lettres échangée entre 1932 et 1934 par Martin Schulse, un Allemand, et Max Eisenstein, un juif. Martin et Max sont amis très proches et ont ouvert une galerie d’art ensemble en Californie, à San Francisco. En 1932, Martin décide de rentrer en Allemagne. L’échange de courrier commence à ce moment là.

A travers cette correspondance, on découvre un pays qui bascule dans le totalitarisme et une amitié profonde qui en subit les conséquences . Les relations de Martin et Max vont progressivement se distendre jusqu’à un point de non retour. Cet éloignement est très bien retranscris dans les lettres dont le style évolue au fil du temps et des événements qui ont lieu en Allemagne.

Grâce sa brièveté, les événements de ce roman s’enchaînent très rapidement et on n’a pas le temps de s’ennuyer jusqu’au dramatique dénouement final, surprenant et très bien mené. J’ai lu ce livre d’une traite, je n’ai pas du le lâcher avant de connaître la fin de l’histoire.

Un petit bémol toutefois. J’ai trouvé que Martin adhérait un peu trop vite aux idées du national-socialisme. Evidemment, dans un roman aussi court, il est difficile de faire autrement, mais j’avoue que le changement de Martin a été un peu trop abrupt à mon goût.

Inconnu à cette adresse est un roman dont je ne peux que conseiller la lecture.

Note : ♥♥♥♥

Lu en Lecture Commune avec Bianca.

Publicités

23 réflexions sur “Inconnu à cette adresse – Kathrine Kressmann Taylor

  1. Je me souviens avoir eu ce roman dans ma bibliothèque il y a très longtemps, quand j’étais au collège. Et avoir refusé de le lire, car je trouvais le sujet trop peu intéressant. Et je t’avoue, qu’après avoir lu ton article, je regrette beaucoup : il m’a l’air très poignant. Au prochain saut chez papa-maman, je le récupère !

    • Je ne pense pas non plus que ça aurait été le genre de lecture qui m’aurait intéressée au collège si ça peut te rassurer 😉 En tout cas, je ne peux que te conseiller de le récupérer pour le découvrir !

  2. Superbe critique. Je tiens tout de même à préciser que l’engagement si rapide de Martin est tout à fait crédible. La propagande nazie était très efficace et le parti avait de nombreuses armes pour trouver de nouveaux adhérents. En tous les cas j’ai adoré ce roman.

    • J’imagine effectivement que le parti national-socialiste avait de nombreuses armes pour trouver de nouveaux adhérents mais aujourd’hui on a du mal à s’imaginer ce que ça devait être. C’est sûrement pour ça que j’ai trouver la « conversion » de Martin trop rapide d’ailleurs.

  3. Je l’ai lu l’année dernière et comme toi, je n’ai pas du le lâcher avant de connaître la fin de l’histoire =)
    Ma soeur l’avait lu au lycée (ou au collège) et n’avait pas du tout aimé …

  4. Pingback: Inconnu à cette adresse | des livres, des livres !

  5. Merci pour cette LC, sans toi je ne l’aurais pas lu de sitôt et j’aurais raté quelque chose ! J’ai beaucoup aimé et l’ai lu d’une traite comme toi

  6. Je ne l’ai pas lu, mais vu au théâtre en novembre, avec Richard Berry dans le rôle de Max et Franck Dubosc dans le rôle de Martin. J’en garde le souvenir d’une récit poignant, qu’on écoute comme hypnotisé.

  7. Joli billet pour ce roman (nouvelle) tout à fait remarquable.
    Attention toutefois à être précise, car si Martin est allemand, Max est américain ( juif n’est pas une nationalité). Mais évidemment dans le contexte, l’appartenance à la religion juive revêt toute son importance.
    Un livre à mettre dans toutes les mains.

    • Effectivement, juif n’est pas une nationalité. Mais comme c’était précisé sur la 4e de couverture plus haut, je n’ai pas remis dans mon avis que Max est américain.
      En tout cas, je suis d’accord avec toi : ce livre est à mettre dans toutes les mains.

  8. J’entends beaucoup parler de ce livre en ce moment et je souhaite vraiment le lire. C’est une histoire qui va beaucoup me plaire. Le mystère de la fin m’intrigue également. Pour résumer : il me le faut! 😉

  9. Pingback: L’ami retrouvé – Fred Uhlman « Les livres de Céline

  10. Très beau livre…comme toi, je le conseille vraiment.
    Personnellement, je l’ai découvert en 3ème. C’est le livre idéal, je crois…quand on a 14 ou 15 ans, lire des livres plus durs pourrait choquer, là, ce n’est pas le cas, parce que Katherine Kressmann Taylor raconte la montée du nazisme et les débuts de l’antisémitisme avec beaucoup de pudeur…elle ne prend pas non plus parti, c’est une bonne attitude, je pense.
    Son sujet est difficile mais il donne un livre totalement édifiant, qui nous montre comme les régimes totalitaires peuvent endoctriner les gens, même les plus sensés…

  11. Pingback: Bilan du mois : janvier 2013 « Les livres de Céline

  12. Pingback: Du nouveau dans ma PAL #1 « Netherfield Park

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s