Tous les rêves du monde – Theresa Révay

Résumé :

1945. Berlin dévasté est livré aux armées victorieuses. Malgré la présence des Soviétiques, Xénia Féodorovna Ossoline rejoint la capitale allemande, déterminée à retrouver Max von Passau, l’homme de sa vie. Mais le célèbre photographe n’est plus que l’ombre de lui-même. Rescapé d’un camp de concentration, ce résistant de la première heure au nazisme est hanté par les démons de la guerre. Désormais, une nouvelle génération cherche sa voie parmi les ruines d’un monde perdu. Lorsqu’on a été élevé dans l’adulation du Führer, comment admettre que son père est un criminel nazi ? Et que peuvent espérer deux jeunes juifs dont les parents ont été assassinés par les SS ? Si Félix lutte pour récupérer la maison Lindner, le grand magasin berlinois aryanisé par les nazis, sa soeur rebelle ne songe qu’à la vengeance. Quant à Natacha, la fille de l’énigmatique Xénia Ossoline, elle découvre que sa mère lui ment depuis toujours. Liés par le destin enchevêtré de leurs familles, ces adolescents partent en quête de la vérité, au coeur des traîtrises et des égarements de leurs aînés. En cette époque troublée, le bonheur est un défi à relever pour les uns et les autres. C’est pourtant du chaos que viendra la renaissance, et du désordre que naîtra l’espoir.

tous les reves du monde

Mon avis :

Ce roman débute en 1944. Nous découvrons alors plusieurs personnages, de tout âge, de toute origine, chacun marqué à sa façon par les années de guerre, d’horreur qui viennent de s’écouler : l’allemand qui a résisté au régime nazi et qui sort d’un camp de concentration, deux jeunes juifs qui ont perdu leurs biens et leur famille, un ado, fils de SS, qui a combattu dans Berlin contre les soviétiques jusqu’au bout, une Russe exilée en France qui a aidé des familles juives et sa fille qui découvre que son père a collaboré avec l’occupant. Dans une Europe en ruine, tous vont devoir se reconstruire, apprendre à accepter leur passé, leurs méthodes seront différentes.

J’ai beaucoup aimé ce roman. Les personnages m’ont semblé vrais. L’auteure décrit leurs sentiments, leurs évolutions respectives avec subtilité et sensibilité. De plus, la période m’intéresse beaucoup. On découvre le destin de Berlin au lendemain de la chute du IIIe Reich : l’arrivée des russes, les viols de milliers d’Allemandes par les vainqueurs venus de l’Est, la négociation entre les Alliés et finalement la partition de la ville. J’ai appris beaucoup de choses sur l’Histoire de cette Berlin après la seconde guerre mondiale.

La fin du roman m’a énormément émue. J’avais une boule dans la gorge. J’ai été triste de refermer le livre car j’aurais aimé accompagné tous ces personnages pendant quelques plusieurs pages encore.

Je lirais donc avec plaisir d’autres romans de Theresa Revay dont Dernier été à Mayfair qui a été un coup de coeur pour Fanny et Claire.

Note : ♥♥♥♥

Publicités

19 réflexions sur “Tous les rêves du monde – Theresa Révay

  1. Superbe roman, je ne connaissais pas du tout, mais j’ai grandement envie de le lire. J’adore l’histoire allemande et plus particulièrement celle de Berlin. Merci beaucoup pour cette découverte !

  2. Je ne connaissais pas non plus et j’avouerai que cela me tenterai : nous avons beaucoup de livres traitant de la seconde guerre mondiale, mais pas énormément du lendemain et encore moins du point de vue Allemand, avec tous ses dérivés ( les gens rêvant de vengeance, ceux qui veulent juste reprendre leur vies… ).

  3. J’avais noté Dernier été à Mayfair après le billet de Claire, je note aussi celui-ci bien que le sujet me semble un peu dur. J’ai déjà plusieurs romans qui ont pour cadre cette époque dans ma LAL alors je ne le lirais pas tout de suite mais tu en parles très bien

    • Merci Bianca ! C’est une période qui m’intéresse beaucoup et je ne m’en lasse pas : la preuve, hier à la bibliothèque, j’ai lu L’ami retrouvé ! Je crois que ce mois de janvier est placé sous le signe des romans évoquant la seconde guerre mondiale.

  4. Très joli article. J’ai particulièrement aimé ton résumé qui me donne sacrément envie de lire ce roman. Thérésa Revay m’a épaté avec son Dernier été à Mayfair donc c’est te dire si je souhaite lire celui-ci. Raaa j’en reviens pas : je le veux!

  5. Très bel article Céline! Tu me donnes très envie de me lancer dans ce roman de Thérésa Revay.
    J’espère que Dernier été à Mayfair te plaira autant!

  6. Pingback: Bilan du mois : janvier 2013 « Les livres de Céline

  7. Pingback: Tous les rêves du monde de Theresa Revay « Netherfield Park

  8. Merci mille fois, chère Céline ! Je suis si heureuse que le livre vous ait plu. Je parle aussi de Berlin dans « La louve blanche », qui précède « Tous les rêves du monde ». On y découvre Max et Xénia, mais dans le Berlin des années folles et de la montée du nazisme. C’est une ville qui me tient beaucoup à coeur et que j’ai pris un plaisir fou à décrire dans ces deux livres.
    Bien amicalement, Theresa Révay

  9. J’ai beaucoup aimé les romans de Theresa REVAY, UN ETE A MAYFAIR & LA LOUVE BLANCHE. Il me semble que ce roman a un lien avec certains personnages… J’ai hâte de pouvoir le lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s