Lady Susan – Jane Austen

4e de couverture : 

Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle dénuée de scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s’amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question.

lady susan

Mon avis :

Ce court roman de Jane Austen, publié pour la première fois en 1871 est plutôt original par rapport au reste de l’oeuvre de l’auteure : Lady Susan est un roman épistolaire dont la protagoniste est une femme veuve d’une trentaine d’années. On est loin des jeunes filles de vingt ans que l’on retrouve dans la majorité de ses romans donc ! Je ne suis pas là pour vous faire un comparatif de Lady Susan avec le reste de l’oeuvre de l’auteure donc je vais plutôt vous parler de mes impressions de lecture.

Comme toujours, j’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver la plume de Jane Austen. Une fois encore, j’ai été séduite son style, les personnages mis en place dans l’oeuvre et l’histoire en elle-même. Toutefois, j’avoue avoir eu du mal à entrer dans le récit et cela à cause de la forme du roman : il faut en effet lire plusieurs lettres avant de bien saisir les liens entre les différents personnages et leurs histoires.

Lady Susan est un personnage haut en couleurs, séductrice, manipulatrice et égoïste, elle n’hésite pas à faire passer ses propres intérêts avant ceux de sa fille, même si pour cela elle doit dénigrer cette dernière. On ne sait jamais ce qu’elle pense vraiment ou quel est son but, hormis dans les lettres qu’elle écrit à sa meilleure amie, Mme Johnson. Le personnage Lady Susan est très moderne pour l’époque de Jane Austen.

Les autres personnages font un peu terne à côté de Lady Susan. Toutefois, j’ai aimé Mme Vernon, sa belle-soeur qui comprend les manigances de Lady Susan et essaie de les déjouer. J’ai aussi aimé l’évolution de la fille de Lady Susan : au fur et à mesure de l’oeuvre, elle s’oppose de plus en plus à sa mère pour finalement s’affranchir d’elle. En revanche, aucun personnage masculin ne m’a vraiment marqué au cours de cette lecture.

Sinon, j’ai trouvé l’épilogue un peu trop rapide. L’auteure n’entre pas dans les détails des événements qui permettent un tel aboutissement et j’ai trouvé ça un peu dommage.

Note : ♥♥♥♥

Lady Susan
Titre VO : Lady Susan (1871)
Jane AUSTEN
Editions Folio
128 pages

Lu en lecture commune avec Bianca, Claire et Fanny

Publicités

17 réflexions sur “Lady Susan – Jane Austen

  1. Je reviendrai lire ton billet après avoir écrit le mien. Je le publierai la semaine prochaine seulement car je ne l’ai pas encore lu. J’ai la grippe + une bronchite asthmatique et ça m’empeche de lire.

    • J’espère que ce court roman te plaira et te donnera envie de découvrir les autres récits de Jane Austen.
      Repose toi bien en tout cas, je me rappelle que quand j’ai eu la grippe il y a 2/3 ans, j’étais une vraie larve. Heureusement, je n’avais pas de bronchite en même temps (pourtant j’en ai chaque année)! Bref, remets toi vite 🙂

  2. J’ai commencé à lire quelques pages et pour l’instant j’ai le même ressenti que toi. Il faut lire plusieurs lettres pour comprendre les liens entre les personnages. Je vais le finir demain et rédiger mon article dans le week-end.
    Bonne soirée

    • J’ai hâte de lire ton avis ! Finalement ce « soucis » revient dans tous les romans épistolaires. Je me rappelle même avoir du faire une fiche des personnages avec leurs liens quand j’ai lu Les liaisons dangereuses au lycée.

  3. Je l’ai commencé et je rejoins ton avis. Pour l’instant, Lady Susan écrase tous les autres personnages! A l’exception de sa belle-soeur, Mme Vernon.
    Je pense que je rédigerai mon billet demain ou dans le week-end.
    Bonne soirée
    Biz

  4. Pingback: Bilan du mois : janvier 2013 « Les livres de Céline

  5. Pingback: Lady Susan de Jane Austen « Netherfield Park

  6. Un livre qui aurait mérité d’être retravaillé par Jane Austen comme elle l’a fait pour les autres mais que j’adore! A quand une adaptation de Lady Susan!!

  7. Pingback: Lady Susan | des livres, des livres !

  8. Je viens de le lire. Lady Susan est en effet un magnifique exemple de méchante séductrice et manipulatrice. Rien que pour ce personnage, le roman d’Austen (quand même, me semble-t-il, un peu en-deçà de ses autres romans) mérite la lecture; et on passe vraiment un très bon moment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s