Un bûcher sous la neige – Susan Fletcher

4e de couverture :

Au coeur de l’Ecosse du XVIIIe siècle, Corrag, jeune fille accusée de sorcellerie, attend le bûcher. Dans le clair-obscur d’une prison putride le Révérend Charles Leslie, venu d’Irlande, l’interroge sur les massacres dont elle a été témoin, persuadé qu’elle sait quelque chose d’essentiel.

Au fil de leurs conversations, Corrag s’ouvre peu à peu et lui confie son histoire, une histoire de proscrite, condamnée par l’ignorance des hommes à fuir et à souffrir du manque d’amour.

Chaque soir, ce récit continue, Charles suit Corrag à travers les Highlands enneigés, sous les cascades où elle lave sa peau poussiéreuse des heures de chevauchée solitaire. Chaque soir, à travers ses lettres, il se rapproche de Corrag et découvre une jeune fille instruite, connaissant le pouvoir des plantes et leurs vertus, qui n’a d’autre pêché que son innocence.

Un bûcher sous la neige

Mon avis :

C’est Bianca qui m’a donné envie de lire ce livre qui traînait dans ma pile à lire. Pourtant, quand je l’ai commencé, je ne connaissais que la note qu’elle a mis à ce livre sur Goodreads.

A Inverary (Ecosse), en 1692, Corrag est emprisonnée. Dès que le dégel commencera, elle sera brûlée vive pour sorcellerie. Le révérend Charles Leslie lui rend visite car il souhaite l’interroger sur le drame dont elle a été témoin et qui a ensanglanté Glencoe et le clan des MacDonald. Elle accepte, mais avant de lui en parler, elle va lui raconter sa vie, depuis le Nord de l’Angleterre où elle est née, jusqu’à Glencoe dans les Highlands, où le terrible massacre eut lieu le 13 février 1692.

Le récit de Corrag, est très poétique et je me suis complètement immergée dans son histoire et les lieux qu’elle décrit, son enfance près de Hexham, sa fuite vers le nord-ouest après l’arrestation de sa mère, son arrivée et sa vie à Glencoe. Ayant eu la chance de traverser Glencoe lors de mon périple en Ecosse l’été dernier, j’ai bien reconnu ce lieu à la fois sauvage et majestueux. Corrag est un personnage qui m’a beaucoup émue. Son histoire est loin d’être facile, fille et petite-fille de femmes mortes pour sorcellerie mais elle est toujours restée optimiste et n’a jamais dénigré personne. J’ai énormément aimé sa vision du monde et des hommes.

On a également le point de vue de Charles Leslie qui écrit à sa femme chaque soir après avoir quitter la prisonnière : on voit bien l’évolution de ses pensées en ce qui concerne Corrag. Au début, il ne voit qu’une sorcière qui doit absolument mourir pour effacer ses pêchés, puis au fur et à mesure de leurs conversation, il voit une jeune femme simple éprise de la nature et de liberté, respectueuse de toute forme humaine.

Je connaissais déjà bien l’histoire du massacre de Glencoe donc certains aspects de l’histoire que cherche à élucider Charles Leslie m’étaient déjà connu. Du coup, je n’ai pas été choqué ou surprise par certaines révélations puisque je connaissais déjà tous les dessous de l’histoire.

J’ai été déstabilisé par la forme du roman car celui-ci est entièrement sous forme narrative – le peu de dialogue l’est également. Ce n’est pas ce que je préfère loin de là car j’ai trouvé que le récit manquait de rythme. Heureusement, les lettres qu’écrivent Charles Leslie à sa femme, cassent la lenteur de la narration et dynamisent un peu le récit.

En bref, Un bûcher sous la neige qui a su me transporter au XVIIe siècle et Corrag est une héroïne qui m’a vraiment marqué. Un beau roman qui prône avant tout la tolérance…

Ma note : ♥♥♥♥

P1010684

P1010675

P1010676

Un bûcher sous la neige
Titre VO : Corrag (2010)
Susan FLETCHER
Editions France Loisirs
526 pages

94217010201054395233087Lu dans le cadre du « mois anglais »

L’avis de Bianca

Publicités

27 réflexions sur “Un bûcher sous la neige – Susan Fletcher

    • Oui c’est vraiment le seul point négatif c’est histoire de forme narrative mais sinon c’est un excellent roman qui fait voyager et réfléchir. A lire donc ! 🙂

  1. Très beau billet également Céline, tu parles très bien du roman et de son héroïne. Nous avons mis la même note et avons exactement le même ressenti sur la forme narrative du roman et sur son Corrag ! Tu as bien fait de mettre les photos, je m’imaginais les lieux ainsi, c’est magnifique 🙂

  2. Encore un billet très tentant sur ce roman prometteur… et de belles photos pour l’accompagner ! Merci pour ce nouveau billet !

  3. Pingback: Un bûcher sous la neige | des livres, des livres !

  4. Coucou Céline ! =) J’ai très envie de lire ce livre, j’aime cette période et les injustices au niveau de la sorcellerie qui sont bien souvent des peurs d’une autres formes de culture.

    • Si tu aimes cette période et les injustices contre les soit disant sorcières, ce livre est pour toi ! C’est exactement de quoi parle ce livre : d’intolérance.

  5. Je viendrai te lire plus tard.
    Je n’ai pas encore commencé cet ouvrage que je dois parcourir pour une LC le 17 juin. Mais tes quatre petits cœurs me semblent de bon augure.
    Magnifiques photos!
    Biz

  6. Le contexte me tente bcp ! Je ne connais que peu de choses sur l’écosse et sur sa littérature (je me suis plus focalisée sur l’irlande) mais les paysages et l’histoire de la bas donne vraiment envie d’en savoir plus, surtout sur cette partie de l’histoire. Je ne connais pas le massacre dont il est question mais j’ai décidé de ne pas essayer de le connaitre avant d’avoir lu le livre (oui oui ça, y est c’est prévu, tu m’a convaincue 🙂 )

  7. Waow voilà un roman dont je n’ai jamais au grand jamais entendu parler et pourtant je suis passionné par les romans prenant pour toile de fond l’histoire des Highlands (l’exemple de la saga Diana Gabaldon). Je note!

  8. Pingback: Bilan de lecture : juin 2013 | Les Livres de Céline

  9. Pingback: Bilan de lecture : juin 2013 | Les Livres de Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s