Rebecca – Daphne Du Maurier

4e de couverture : 

Dès les premières heures à Manderley, somptueuse demeure de l’ouest de l’Angleterre, le souvenir de celle qu’elle a remplacée s’impose à la jeune femme que vient d’épouser Maxim de Winter.

Rebecca, morte noyée, continue d’exercer sur tous une influence à la limite du morbide. La nouvelle madame de Winter, timide, effacée, inexpérimentée, se débat de son mieux contre l’angoisse qui l’envahit, mais la lutte contre le fantôme de Rebecca est par trop inégale.

rebecca

Mon avis :

C’est grâce à l’avis de Bianca que j’ai eu envie de découvrir ce classique de la littérature anglaise et je la remercie vivement car ce fut une lecture coup de coeur.

La narratrice est une jeune femme qui restera anonyme tout au long du roman. Au début de l’intrigue, elle travaille à Monte-Carlo en tant que dame de compagnie de Mrs Van Hopper, une femme riche qui aime se montrer en société et qui n’hésite pas à rappeler à la narratrice la différence de leur condition sociale. Elle rencontre là Maxim de Winter, un homme de 42 ans qui a perdu sa femme dans des circonstances tragiques quelques mois auparavant. Ils deviennent amis et très vite, tombent amoureux malgré leur différence d’âge. Aussi, quand Mrs Van Hopper décide de quitter Monte-Carlo, Maxim propose à la narratrice de l’épouser et de venir vivre avec lui dans son domaine de Manderley.

Dès son arrivée à Manderley,  le couple est accueilli par tout le personnel de la demeure parmi lequel se trouve Mrs Danvers, gouvernante qui ne cesse de comparer la narratrice, jeune, timide et inexpérimentée, à la première Mme de Winter, Rebecca, une très belle femme, appréciée et regrettée de tous. Rapidement, l’omniprésence du souvenir de Rebecca est telle que la narratrice n’arrive pas à s’imposer dans sa nouvelle demeure et pense que mon époux, tout comme les domestiques et les voisins ne peuvent oublier la première Madame de Winter.

Cependant, après qu’on ai retrouvé le bateau de Rebecca et son corps dans une baie près du domaine, des révélations de Maxim de Winter font faire voler en éclats les doutes de la narratrice et la faire mûrir.

Rebecca est incontestablement un grand roman bourré de mystères, de non-dits et de suspens et qui dégage une vraie ambiance, sombre, pesante. Comme la narratrice, j’ai sentie le fantôme de Rebecca dès que le couple arrive à Manderley. On s’attend presque à la découvrir finalement vivante au détour d’un couloir ou dans son petit salon. On se sent intimidé par cette belle femme que personne ne semble pouvoir oublier et à qui tout réussissait : elle savait tenir sa demeure, elle organisait les plus belles fêtes… Comme les sentiments de la narratrice à son égard, les miens ont totalement changé avec certaines révélations. Les cent dernières pages sont pleines de suspens et j’ai eu peine à lâcher le livre.

En bref, Rebecca est un grand classique que je ne suis pas près d’oublier et dont le personnage le plus marquant est finalement le souvenir d’une femme morte, Rebecca… Je ne peux que vous recommander ce livre !

Ma note : ♥♥♥♥♥

Rebecca
Titre VO : Rebecca (1938)
Daphne Du MAURIER
Editions Le Livre de Poche
378 pages

94217010201054395233087

téléchargement    God save the livre   challenge-des-100-livres-chez-bianca

Lu dans le cadre du « mois anglais », du « baby challenge classique 2013 », du challenge « God save the livre – édition 2013 » et du challenge « Les 100 livres à avoir lu« 

Publicités

46 réflexions sur “Rebecca – Daphne Du Maurier

  1. Cela fait longtemps que je me dis qu’il faut que je le lise – depuis que j’ai lu « Vera » d’Elisabeth von Arnim, en fait, qui a inspiré Du Maurier. Ton billet très convaincant me donne bien envie de profiter de ce mois anglais (mais il faudrait un mois de 60 jours! de 90 jours!), pour le sortir enfin de ma PAL.

    • Je suis contente de te tenter car c’est vraiment un livre à découvrir ! Pour moi aussi, le mois anglais est trop court vu tous les ouvrages que je pourrais sortir de ma PAL pour cette occasion 😉

  2. Je dois le lire en LC pour le mois anglais pour le 27 😉 Tu n’avais pas vu la LC ?
    En tout cas j’ai hâte de le lire et j’espère pouvoir le lire surtout avec les imprévus de la rentrée littéraire…
    Bonne soirée bises 🙂

    • Ah non, je n’ai pas vu la lecture commune 😦 et puis je me suis décidée au dernier moment à sortir ce livre de ma pile à lire… J’espère que tu passeras un aussi bon moment que moi avec ce roman !
      Bonne soirée 🙂

  3. Je suis tellement contente que tu l’ai aimé autant que moi Céline !! Rebecca est un grand roman que je trouve supérieur à Jane Eyre mais dont on sent l’inspiration. La narratrice est anonyme mais elle donne son prénom une fois : Caroline, j’aime ce prénom c’est pour ça que ça m’a frappé mais je crois que tout le monde zappe 🙂 il faut dire que la tension monte crescendo, l’angoisse est à son comble et on tremble pour ce couple, la gouvernante fait froid dans le dos, bref un très bon cru dont tu parles très bien. Bonne soirée Céline, bises

    • C’est fou, moi je croyais que Caroline était le prénom de l’aïeule dont la narratrice a copié la tenue pour le bal costumé et que comme elle était déguisée en l’aïeule, elle prenait son identité pour la soirée. je sais pas si j’arrive bien à me faire comprendre. ^^
      J’ai eu peur à un moment que la gouvernante la balance par la fenêtre !! Je n’aurais pas aimé la croiser au détour d’un couloir sombre…
      Vraiment un très bon roman !

  4. Je dois aussi le lire dans le cadre du Baby challenge classique de Livraddict et ton avis me donne vraiment envie de le sortir rapidement :p pourquoi pas cet été d’ailleurs !

  5. Ah! Tu me donnes vraiment envie de relire ce roman! Ma mère me l’avais conseillé quand j’étais plus jeune et je l’avais adoré tout comme elle!
    Je pense qu’il va être une de mes lectures cette été!

    • Je pense que je me serais arrêtée dessus car j’aime les titres-prénoms mais la couverture kitshouille m’aurait refroidie ^^ J’espère que tu auras l’occasion de le lire 🙂

  6. hIiiiiiiiiii tu me donne envie de le lire c’es fou ! Tout semble réuni pour me plaire : vieux château, fantôme d’une jeune femme, mystère, secret, révélation etc. J’ai hâte de le lire pour découvrir ce classique la littérature anglaise 🙂

  7. J’avais beaucoup aimé aussi (lu l’an dernier), je me demandais d’ailleurs pourquoi je n’avais pas lu Du Maurier plus tôt ! Et j’aime bien la couverture que tu as choisie, j’ai la nouvelle version du Livres de poche, vraiment trop moche, quellle idée de la changer ! Merci pour ce nouveau billet:)

  8. J’adore ce roman et maintenant que j’ai lu ton billet j’ai bien envie de le relire, je l’ai lu il y a quelques années et pour moi aussi c’était un coup de coeur. Bises

  9. j’ai adoré ce livre, l’auberge de la Jamaïque m’avait également laisser un très bon souvenir.
    Il me semble qu’un autre auteur en avait fait une suite également.

  10. Matilda m’avait déjà donné envie de le lire, il y a quelques années, mais je n’en ai jamais pris le temps… Ton billet me donne vraiment envie de le faire remonter en haut de ma PAL. Il devrait énormément me plaire au vu de ce que tu en dis.

  11. Je pense que jamais je ne me serai penchée sur ce livre, mais ton avis ( je vais aller lire celui de Bianca et découvrir son blog, parce que tu en parle si souvent que je suis curieuse ^^ ) ainsi que les commentaires très positifs me donne envie de jeter un coup d’oeil. J’aime bien les histoires de familles et de fantôme dont la présence ce fait ressentir, des révélations fracassantes, heum un bon crue ^^

  12. Pingback: Mes coups de coeur de début 2013 | Les Livres de Céline

  13. Pingback: Bilan de lecture : juin 2013 | Les Livres de Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s