Le cadavre de Bluegate Fields – Anne Perry

4e de couverture :

« Un nouveau genre de détective est né sous la plume de l’Anglaise Anne Perry : Charlotte, l’épouse sagace de l’inspecteur Pitt. Ici, c’est l’Angleterre victorienne – où les rapports de classes régissent tous les dialogues – qui se révèle à nos yeux. Imperceptiblement, les murs des salons cossus et intouchables de l’extérieur s’effritent, le cristal s’ébrèche, les bouches se délient pour laisser poindre une moralité mise en pièce et faire place au crime. Voilà une saga de moeurs où le voyeurisme dévoile la calomnie, où le mystère rend enfin le réel visible. »

le cadre de bluegate field

Mon avis :

Malgré ma déception lors de la lecture de Rutland Place le mois dernier, j’avais hâte de retrouver Charlotte et Thomas Pitt dans leur nouvelle enquête. Heureusement, ce cru a été meilleur que le précédent !

Dès les premières pages, nous retrouvons Thomas Pitt dans les égouts du quartier peu reluisant de Bluegate Fields où un cadavre a été signalé : il s’agit d’un jeune homme complètement nu. Très vite, l’inspecteur Pitt découvre l’identité du garçon. Arthur Waybourne, issu d’un quartier aisé, a été noyé dans l’eau d’un bain après avoir été violé. Il était atteint par ailleurs de la syphilis. L’enquête de Thomas Pitt est rapide : Mr Jerome, le précepteur d’Arthur, est bientôt suspecté, quelques témoignages contre lui plus tard, il est arrêté, jugé coupable et condamné à la pendaison. Pourtant, Pitt n’est pas certain de la culpabilité de cet homme. Aussi, malgré les ordres contraires de son supérieur, il va continuer à mener l’enquête et sera aidé une fois de plus par sa femme Charlotte.

J’ai beaucoup aimé ce roman. Anne Perry nous fait découvrir ce qui se passe après les enquêtes de Pitt : l’arrestation du coupable, son procès et sa condamnation. C’est donc toute une partie du système judiciaire de l’époque victorienne qui est évoqué là et j’ai apprécié de le découvrir.

Cette fois encore, j’ai beaucoup aimé les deux protagonistes : Charlotte, vive, intelligente qui se démène pour trouver des pistes à son époux. Elle fait donc la connaissance de l’entourage des Waybourne afin d’apprendre des informations qui auraient été tu aux policiers. Thomas désespéré à l’idée qu’un innocent soit condamné et dont l’enquête piétine. Il m’a fait de la peine à plusieurs reprise au cours de ma lecture. J’ai également aimé retrouver Emily et tante Vespasia. Dans cet opus, la politique refait un peu surface avec Charlotte, Emily et tante Vespasia qui décide de lutter contre la vente des jeunes enfants à des proxénètes.

En bref, Le cadavre de Bluegate Fields a été une très bonne lecture. Une fois encore l’enquête est menée d’une main de maître est le doute sur l’identité du coupable demeure jusque dans les dernières pages du roman. J’ai hâte de retrouver Charlotte et Thomas pour une prochaine enquête en septembre.

Ma note : ♥♥♥♥

Le cadavre de Bluegate Fields
Titre VO : Bluegate Fields (1984)
Anne PERRY
Editions 10|18, collection Grands détectives
382 pages

God save the livre  victorien-2013

Lu dans le cadre du challenge « God save the livre – édition 2013 », du challenge « victorien 2013 » et en lecture commune avec Bianca, Claire, Fanny et Sybille.

Publicités

19 réflexions sur “Le cadavre de Bluegate Fields – Anne Perry

  1. Pingback: Bilan de lecture : juillet 2013 | Les Livres de Céline

  2. Pingback: Le cadavre de Bluegate Fields de Anne Perry | Netherfield Park

  3. Pingback: Le cadavre de Bluegate Fields | des livres, des livres !

  4. Je suis ravie de voir que ta déception du 5e tome n’a pas pris le dessus sur la série ! Je suis entièrement d’accord : le système judiciaire de l’époque est passionnant 🙂 Vivement le 7em tome !

  5. Si tu aimes le volet judiciaire de ce roman, tu vas adorer les enquêtes de Monk car c’est un élément toujours présent, voire dominant!
    Comme toi, j’ai passé un très bon moment en compagnie des Pitt, J’ai adoré voir la jalousie de Charlotte et toutes les questions qu’elle peut se poser sur son comportement.
    J’ai hâte de savoir comment leur relation et celle de Pitt et de ses collègues vont évoluer.
    Vivement septembre!
    Biz

    • J’ai déjà mis le premier tome de Monk dans ma wishlist. C’est une série que j’ai vraiment envie de découvrir mais je préfère attendre d’en avoir fini avec les Pitt pour me lancer ! 🙂
      J’ai hâte de lire la suite aussi 🙂
      Bises

  6. Il faut vraiment que je lise un des livres d’Anne Perry, avec tout le bien que tu en dis !! Hop, je rajoute cela dans ma wishlist prioritaire 🙂

  7. Les quelques bémols mentionnés dans mon article n’ont pas vraiment gâché ma lecture. Sinon j’ai le même avis que toi. Charlotte est excellente. J’aime beaucoup aussi Emily qui sort de sa sphère sociale pour aider sa sœur! 🙂
    Vivement fin août pour le prochain! 🙂

    • Charlotte est vraiment une héroïne comme je les aime. Même si elle est plus en retrait dans ce tome, j’ai apprécié de découvrir un peu plus la personnalité de Thomas et son environnement de travail.
      Comme tu dis, vivement la suite !! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s